Concilier vie pro et perso à l’approche des vacances scolaires

Les grandes vacances approchent enfin après une année compliquée. Alors parents ou pas cette année il sera temps de souffler un peu pour un retour à la normale. 

On parle toute l’année de s’organiser pour bien gérer sa vie personnelle et sa vie professionnelle d’une main de maître mais quand l’école ferme ses portes, c’est une nouvelle organisation qui se met en route. Une organisation que vous avez peut-être expérimenté à votre détriment cette année avec les périodes de confinement.  Nous allons revenir dans cet article sur le retour d’expérience de Gregory et quelques idées et astuces pour gérer au mieux cette période qui arrive et qui doit profiter à tous. 

1. La vie de chef d’entreprise et de parents 

Selon une enquête OpinionWay pour Legalstart, réalisée en 2017, 74 % des entrepreneurs considèrent que leur quotidien de chef d’entreprise n’est pas compatible avec une vie de famille ou demande des sacrifices. Un étude qui date déjà de quelques année mais qui reflète toujours le terrain si on en croit notre écosystème Sophiopolitain. 

Repensons les statistiques : en effet votre entreprise vous l’avez créé c’est un projet de vie mais la vie de famille dans tout ça est quand même indispensable pour votre équilibre. Alors il est temps de se poser pour profiter pleinement des deux. 

Nous avons posé la question a Gregory Biondo, Papa et chef d’entreprise. 

Grégory, indépendant à la tête de la société BLUE BACON et Co-Président de Cannes is up, a donc des journées bien chargé pour développer son activité. Quand il rentre à la maison il est cette fois le chef de famille de deux enfants de 2 et 5 ans. Il nous explique avoir mis en place des process avec le deuxième chef de famille de la maison, son épouse. Elle aussi indépendante, infirmière libérale avec on s’en doute un volume horaire de travail important et surtout réparti de façon très aléatoire. 

Donc la maison est organisée comme au bureau : agenda partagé, répartition des tâches, une tout autre vie après le travail. Entre Cannes, Mouans sartoux et les déplacements professionnels les craintes de Grégory ne sont pas sans reste. En effet il est important de trouver le temps de passer en courses, récupérer les enfants à l’heure et tout cela parfois avec des contraintes que nous ne pouvons maîtriser; comme un appel de dernière minute ou le trafic dense sur la route. Et pour cela Grégory comme de nombreux parents planifie des solutions comme par exemple en comptant sur un environnement familiale présent en cas d’urgence. 

Heureusement le jeu en vaut la chandelle aujourd’hui Gregory est épanoui dans sa vie car il a trouvé le juste-milieu entre sa vie professionnelle et sa vie personnelle 

2. L’approche des vacances scolaire : ETE 2021 

Toute l’année vous avez jonglé entre toutes vos vies. Mais avez-vous au moins prévu un petit moment de détente ? Pas facile quand on est le décisionnaire de notre entreprise. Pourtant les écoles seront fermées c’est le moment idéal pour penser à un break. 

Grégory lui pour pouvoir envisager de profiter de quelques jours en famille à penser ses vacances il y a déjà 6 mois. Il nous explique que pour prendre 10 jours en même temps que son épouse, il faut bien étudier les différentes contraintes et possibilités. Tel un tableau de brainstorming Grégory et son épouse ont pu bloquer 10 jours pour l’été. 10 jours bien préparés pour partir l’esprit léger. Cependant pour cela il faut vraiment partir. En effet impossible d’envisager quelques jours tranquillement installé dans la maison pour du repos et de la détente, non! Et c’est le cas pour nombreux entrepreneurs, des vacances à la maison se transformerais bien trop facilement en télétravail. Digital détox obligée pour prendre des vacances : on ferme portable, pc et réseau sociaux. 

Gregory sera prêt à partir, qu’en est-il pour vous ? 

3. La conciliation vie pro vie perso 

Aujourd’hui on met en lumière cette vie parentale en perpétuel mouvement mais il en est de même pour tous les actifs en réalité. Nous sommes dans une époque où chacun s’investit de plus en plus. On se connecte tout le temps et de n’importe où et donc ne se déconnecte plus en réalité. Trouver de la place pour sa vie personnelle peut vite être compliqué. Heureusement nous avons compris, dans les entreprises,  la force de capital humain et l’importance de ses équipes. D’ailleurs pour continuer les anecdotes, Your Daily Assistant à été créé sur ce constat. 

Nous avions en tête lors de nos activités précédentes que la force de l’entreprise reposait sur ses équipes. Il fallait justement les prendre en compte pour être plus productif. 

En gérant une agence de service à la personne nous nous sommes rendu compte qu’autant nos clients que nos salariés était perpétuellement embarrassé. Et souvent contraint par des tâches à faire. 

Autant le professionnel était impactant à la maison , autant le personnelle était présent au bureau. 

Nous avons vite compris que cette problématique appartenait à chacun. 

Actives nous aussi et ayant des engagements personnelles de toute part , entre les enfants, les loisirs, les envies et les devoirs. 

Nous avons donc décidé de trouver quelques pistes d’amélioration. Nous les avons développé par la création de Your Daily Assistant sur Sophia Antipolis.

Et nous ne sommes pas les seules de plus en plus vous retrouverez en entreprise des actions RSE , QVT… Mises en places pour aider à se sentir mieux dans son quotidien surchargé avec des ateliers et soutien pour les collaborateurs. Voici donc quelques pistes et conseils de site spécialisés que nous avons condensés. Des petits trucs pour tous pour faire un premier pas dans la gestion de son quotidien : 

  • prenez part à votre vie de famille. 

 Vous avez été hyper actif ou active lors de votre journée de travail. Mais juste une dernière décision qui vous implique peut changer le déroulé de votre retour à la maison ; décider du repas par exemple, où passer chercher une petite course. 

Il en est de même pour les enfants, impliquez vous dans leurs quotidiens par des petites choses précieuses : si vous ne pouvez pas aller les chercher à l’école essayez de les amener le matin. Prendre le mercredi après midi, même si c’est difficile à envisager c’est peut-être avec cette solution que vous serez deux fois plus productif le matin au travail. Cela vous permettra de ne pas passer l’après-midi à penser aux activités que vous auriez pu faire pour au final ne pas avancer sur vos dossiers en cours. 

C’est tout à fait ça en réalité profité des petits moments de partage pour surtout surtout déculpabiliser. 

  • Communiquer, adapter son planning, déléguer des tâches, lister ses activités, organiser son planning,  comme Grégory la clé de la gestion passe aussi dans l’organisation personnelle.
  • pratiquer une activité physique, pensez à vous. Il faut lâcher prise. Savoir penser au travail quand on est au travail et à la maison quand on a terminé le travail. 

    Si chaque chose est à sa place vous vivrez pleinement vos activités et cela en sera que plus bénéfique

C’est valable pour vous en tant que chef d’entreprise mais c’est aussi à pratiquer pour vos collaborateurs

Déjà quelques pistes à garder en tête, à pratiquer, à mettre en oeuvre toute l’année, parents ou non. Quelques pistes parmi tellement d’autres choses, peut être le mieux étant simplement de s’écouter et d’écouter activement notre environnement. 

4. Conclusion 

Et si nous profitions de l’approche des congés d’été pour s’intéresser à nos collaborateurs, comprendre leurs fonctionnements et les aider à être plus sereins dans tous les aspects de leurs vies. 

Nombreuses sont les occasions pour faire le bilan de la situation. Pourquoi pas un Afterwork où vous pourrez parler de façon informelle avec vos collaborateurs ? Et ainsi les comprendre, autour du café le matin ou bien lors des entretiens annuels. 

Prendre en compte vos collaborateurs ce n’est pas non plus s’adapter seulement aux parents. C’est prendre en compte l’ensemble des personnes de l’entreprise. Ce ne sont pas seulement les parents qui ont des obligations. Nous en avons tous quels que soient nos statuts, nos situations….

Nous comprendrons qu’un collaborateur heureux est un collaborateur précieux. 

Et vous que faites vous pour aider vos collaborateurs? 

Avez-vous idée des contraintes familiales de chacun? 

Avez-vous remarqué un changement d’attitudes ? 

Avez-vous mis en place des actions ? 

Avez-vous idée du gain de productivité avec un salarié heureux? 

Et si maintenant vous preniez le temps de repenser votre marque employeur pour fidéliser vos ressources et attirer de nouveaux talents.